Maria Darázs • Poésie en coleurs

Tous les critiques soient - ils allemands, français, catalans ou hongrois - sont d´accord que la peinture de Maria Darázs est une "poésie en couleurs". Elle est sans doute une coloriste, mais elle ne néglige pas pour autant les formes - comme c´est souvent la mode aujourd´hui. Car en règle générale les formes sont négligées, défigurées. Mais ce qui est considérée comme vertue n´est au fond qu´un prétexte pour dissimuler le manque de talent.

Maria Darázs pense au contraire, que la peinture est un véritable art qui doit être etudier soigneusement. Jouer simplement avec des couleurs, avec des tâches ou des lignes sans signification - un enfant, et même un singe est capable de le faire. Mais ce n´est point de l´art, ni de la peinture. Pour être un artiste, il faut avoir une vocation, un savoir faire précis et un jugement esthétique fondé. Maria Darázs reflète toutes ces capacités. Si c´est ainsi, c´est aussi grâce à sa formation qu´elle a pû avoir à l'Ecole des Beaux-Arts de Budapest et de Munich.


Toute vocation est une grâce - accordée par Dieu. Ce qui oblige de l´appliquer de façon positive. Ses images pleines de silence et de repos, ses paysages et ses compositions ne sont pas des illusiuns sentimentales, mais des représentations du beau - tel qu´il existe véritablement. Il n´y a pas que du lait dans ce monde, mais aussi beaucoup de helles choses. C'est ce que Maria Darázs veut exprimer à travers son art. Meme si elle peint quelque chose de désagreable, ceci se transforme sous son pinceau en beauté.

Il n´est pas facile de catégoriser sa peinture. Tout ce qui est extraordinaire et hors du commun, est difficile à classer. Elle est une artiste extraordinaire qui a trouve son chemin. Son chemin de coloriste.C'est avec les couleurs qu´elle donne forme. C'est avec les reflets de lumière qu´elle réalise les jeux de miroir fantastiques. C´est pour cela que chez elle les vagues d´eau se ressentent si authentiquement. C´est une telle virtuosité qui n´est pas seulement remarquable dans nos jours, mais dans toute l´histoire de l´art.

La richesse de ses couleurs rappellent les impressionnistes. Pourtant, elle n´est point une "post-impressionniste", malgré le fait que sa peinture pourrait être considérée comme un suite de cette école. Sa peinture élargie également l´horizon de la peinture "pleine aire", car elle intègre le langage expressionniste. Cette élaboration intérieure et particulière de son expérience artistique influence aussi son choix du matériel. C´est pour cette raison que l´on peut appeler Maria Darázs une "poétesse des couleurs et des formes". Selon les sujets elle choisit l´Aquarel, le charbon, l´encre… Dans sa peinture elle évite des solutions purement graphiques, des techniques soit-disant "mélangées". Elle ne produit pas des images, elle est une artiste qui évite d´expérimenter avec des différentes directions en vogue. Car elle pense, que les produits de l´esprit ne sont pas des articles de mode et qu´un artiste ne passe qu´aux expérimentations que quand il manque de talent et de savoir. Maria Darázs ne cherche pas le sensationnel, le spectaculaire, mais la qualité. C´est pour cela que ses peintures sont d´une valeur et d´un effet durables.


Née le 12 juillet 1934 à Szekszard en Hongrie. Après la Revolution en 1956 elle a dû quitter la Hongrie à cause de sa participation. En tant que épouse et mère de cinq enfants, elle s´était engagée toute sa vie pour la peinture et son atelier. Comme professeur d´art privé elle a éduqué toute une génération d´artistes brillants.

Relativement tard, elle a présenté son travail devant le "grand public". Ses oeuvres ont en un premier grand succès en France. Ensuite elles ont été exposées en Autriche, en Allemande, en Hollande et aux Etats-­Unis. Depuis 2001 ses sujets touchent surtout les paysages et les impressions de la Hongrie. Âpres un demi-siècle en exil, elle est enfin retournée dans sa patrie, où elle est considérée comme une des plus grandes peintre de son époque.


Imre Máté